FAQ

L’hypnothérapie,

c’est pour moi ?

Depuis quelques années, l’hypnose a le vent en poupe. Nous redécouvrons avec émerveillement, ses immenses potentialités.

Suis-je réceptif à l'hypnose ?

Dans les faits, les études faites par l’université de Stanford révèlent que 5 % des gens sont peu réceptifs à l’hypnose et 10 % sont très réceptifs. Il est possible d’optimiser son potentiel hypnotique. Plusieurs facteurs sont impliqués dans cet apprentissage: la répétition, la confiance, la curiosité, l’habileté acquise à ralentir et à coordonner ses ondes cérébrales. Toutefois, les toutes premières expériences pour la majorité des gens sont agréables et relaxantes. Quoi qu’il en soit, sachez que vous restez maître de vos pensées et que vous ne révèlerez pas vos pensées intimes.

Est-ce une question de croyance ?

L’hypnose est un état de concentration intérieure intense relié physiologiquement aux ondes alpha ou thêta du cerveau. L’état d’hypnose est un état de conscience tout comme le sommeil, l’état de veille ou les rêves. Il ne s’agit ni de magie ni de phénomène surnaturel.  La croyance n’aura un impact que si elle provoque de la fermeture ou de la peur. Il est plutôt aisé de résister si on le décide, l’intérêt réside plutôt dans l’aptitude à accepter la guidance, à se distancier de notre facteur critique et à se laisser surprendre par notre capacité de transe hypnotique.

Et mon libre arbitre ?
En tout temps pendant la transe hypnotique, vous avez le choix d’accepter ou de rejeter aisément les suggestions proposées si elles ne vous conviennent pas. L’inconscient protège et ne fait que ce à quoi il adhère ! Votre libre arbitre travaille main dans la main avec votre capacité de changement.  Vos objectifs sont au centre du travail et vos frontières sont respectées.
Vais-je retrouver des souvenirs enfouis ?

Cette idée est plutôt répandue mais elle est fausse. Le travail d’archéologie mnésique n’est pas l’objectif des séances, car les souvenirs découverts en hypnose, ne sont pas fiables, et relèvent le plus souvent de fausses mémoires.
Nous pouvons toutefois travailler efficacement en hypnose des souvenirs désagréables connus, pour se dégager de leur représentation et nous libérer émotionnellement.

Y a-t-il des effets secondaires ?

L’hypnose est une méthode naturelle et sans danger. La seule contre-indication que l’on retrouve est celle de la psychose qui relève de la psychiatrie et pour laquelle l’hypnose ne pourra apporter de solution.
L’hypnose est pratiquée à travers le monde et elle a une utilité médicale reconnue dans les hôpitaux.

Les personnalités passives sont-elles plus réceptives ?

Au contraire! De façon empirique, les personnes qui répondent le mieux à l’hypnose ont une forte personnalité et démontrent une capacité de concentration supérieure. Elles ne craignent pas de se laisser aller complètement, persuadées de se récupérer à la fin de la séance.

Couverture des frais de séance ?

Certaines mutuelles prennent en charge les consultations comme d’autres médecines douces. Les reçus sont émis pour des services d’hypnose offerts par un praticien en hypnose. Pensez à vous informer pour connaître vos possibilités de remboursement.

Suis-je réceptif à l'hypnose ?

Dans les faits, les études faites par l’université de Stanford révèlent que 5 % des gens sont peu réceptifs à l’hypnose et 10 % sont très réceptifs. Il est possible d’optimiser son potentiel hypnotique. Plusieurs facteurs sont impliqués dans cet apprentissage: la répétition, la confiance, la curiosité, l’habileté acquise à ralentir et à coordonner ses ondes cérébrales. Toutefois, les toutes premières expériences pour la majorité des gens sont agréables et relaxantes. Quoi qu’il en soit, sachez que vous restez maître de vos pensées et que vous ne révèlerez pas vos pensées intimes.

Est-ce une question de croyance ?

L’hypnose est un état de concentration intérieure intense relié physiologiquement aux ondes alpha ou thêta du cerveau. L’état d’hypnose est un état de conscience tout comme le sommeil, l’état de veille ou les rêves. Il ne s’agit ni de magie ni de phénomène surnaturel.  La croyance n’aura un impact que si elle provoque de la fermeture ou de la peur. Il est plutôt aisé de résister si on le décide, l’intérêt réside plutôt dans l’aptitude à accepter la guidance, à se distancier de notre facteur critique et à se laisser surprendre par notre capacité de transe hypnotique.

Et mon libre arbitre ?
En tout temps pendant la transe hypnotique, vous avez le choix d’accepter ou de rejeter aisément les suggestions proposées si elles ne vous conviennent pas. L’inconscient protège et ne fait que ce à quoi il adhère ! Votre libre arbitre travaille main dans la main avec votre capacité de changement.  Vos objectifs sont au centre du travail et vos frontières sont respectées.
Vais-je retrouver des souvenirs enfouis ?

Cette idée est plutôt répandue mais elle est fausse. Le travail d’archéologie mnésique n’est pas l’objectif des séances, car les souvenirs découverts en hypnose, ne sont pas fiables, et relèvent le plus souvent de fausses mémoires.
Nous pouvons toutefois travailler efficacement en hypnose des souvenirs désagréables connus, pour se dégager de leur représentation et nous libérer émotionnellement.

Y a-t-il des effets secondaires ?

L’hypnose est une méthode naturelle et sans danger. La seule contre-indication que l’on retrouve est celle de la psychose qui relève de la psychiatrie et pour laquelle l’hypnose ne pourra apporter de solution.
L’hypnose est pratiquée à travers le monde et elle a une utilité médicale reconnue dans les hôpitaux.

Les personnalités passives sont-elles plus réceptives ?

Au contraire! De façon empirique, les personnes qui répondent le mieux à l’hypnose ont une forte personnalité et démontrent une capacité de concentration supérieure. Elles ne craignent pas de se laisser aller complètement, persuadées de se récupérer à la fin de la séance.

Couverture des frais de séance ?

Certaines mutuelles prennent en charge les consultations comme d’autres médecines douces. Les reçus sont émis pour des services d’hypnose offerts par un praticien en hypnose. Pensez à vous informer pour connaître vos possibilités de remboursement.

L’HYPNOSE

LES ORIGINES

La science de l’hypnose existe depuis la nuit des temps! Des artéfacts de tablettes sumériennes en retracent l’utilisation. Elle a été popularisée en France au XVIIIe et XIXe siècles et n’a pas cessé de fasciner.

DU SPECTACLE À LA CURE

À une certaine époque, l’hypnose était à la mode comme divertissement de salon. On en a fait du spectacle de scène et parfois dans la rue, une méthode d’extorsion de la bourse d’un honnête passant ! Mais plus sérieusement, elle est utilisée pour la cure de divers malaises et pour moduler la douleur. Elle est également implicitement utilisée dans la publicité audio et télévisuelle (Eh oui !). Elle est très efficace dans le domaine du mieux-être pour obtenir une relaxation profonde. Elle attire  actuellement les sportifs de haut niveau et les gens d’affaires qui désirent améliorer leurs performances et cibler l’atteinte d’objectifs spécifiques.

Aujourd’hui, l’hypnose s’est démocratisée et est utilisée à plusieurs fins comme un outil puissant d’intervention. Son efficacité dépend autant de son opérateur que de son angle d’utilisation.

LA TRANSE HYPNOTIQUE

Essentiellement, l’hypnose est l’induction d’un état de conscience modifiée qui produit une focalisation intense de concentration sur un objectif. C’est ce qu’on appelle état de transe hypnotique.

 L’hypnose nous permet un accès à l’inconscient. Elle place le cerveau en ondes alpha et thêta et active les zones cérébrales profondes. Elle ouvre la porte à des idées favorisant des mises en action. Elle donne accès à des informations qui sous-tendent notre fonctionnement motivationnel.

Ces ondes sont générées naturellement par le cerveau de toutes personnes saines, à différents moments de la journée. Lorsque nous sommes en état de relaxation et de récupération.

UN PHÉNOMÈNE PHYSIOLOGIQUE

Ces profondes expériences d’activation des ondes alpha et thêta amènent des états de régénération, de calme stable, de lucidité, d’intuition et de paix océanique.

Ces fréquences d’ondes stimulent des structures neuronales et la production de substances neuroactives dans notre cerveau (neurotransmetteurs, neuropeptides, hormones).

DES EFFETS NEUROENDOCRINIENS

Ces hormones et neuropeptides sont mis en circulation dans notre organisme avec divers bienfaits. Les ondes alpha sont impliquées dans la réduction de la pression artérielle et du rythme cardiaque, la réduction du stress, l’amélioration de la mémoire, réduction de la douleur ainsi que l’augmentation du taux de sérotonine qui joue un rôle dans l’anxiété, les phobies et la dépression. Quant à elles, les ondes thêta, sont corrélées avec une connexion spirituelle profonde, une grande inspiration, une créativité accrue et un sentiment d’unité avec l’univers.

À Propos

 

Claudie Pouliot

Cabinet d'hypnothérapie

Séances en ligne et séances en cabinet

Sur rendez-vous

Membre du Syndicat National des Hypnothérapeutes

Contact

06 31 16 49 12

International  +33 6 31 16 49 12

Réalisation Matweb